Accueil

Dominique HERMITTE 

 

Diplôme d’état de kinésithérapeute

Diplôme de l’Ecole Supérieure de Fasciathérapie*

Fasciathérapeute exclusif (depuis 1994)

adulte et enfant

56, rue des Tireuses de Soie**

84000 AVIGNON (AVIGNON-SUD)

04 90 89 80 03

Plus code Google Maps: WRFG+5W Avignon
Bus: Ligne 10 Saint-Gabriel terminus, ou en secours ligne 1A Sécurité Social terminus.

Fasciathérapie avignon, fasciathérapeute vaucluse, fascia, Dominique hermitte

* Cabinet spécialisé en médecine douce complémentaire (MDC) avec une pratique uniquement en fasciathérapie, enseignée à PARIS ( formation exclusivement pour la kinésithérapie ).

** Vous avez pour faciliter votre arrivée au cabinet:

- par la route:

Parking réservé juste devant le cabinet.

Plan d’accès et Explications accès,

 Déplacements multimodaux:

Terminus bus urbain à 100 m du cabinet.

- par bus urbain, taxi:

TCRA ou Taxis et/ou Explications bus.


<< C’est avec plaisir que je vous accueille sur mon site.

Je remercie tous les patients et patientes qui me suivent depuis de nombreuses années. Merci de votre confiance et fidélité.

J’ai réalisé ce site, le plus complet possible, en jouant la carte de la transparence, pour votre venue au cabinet en toute quiétude, en ayant toutes les informations en votre possession. >>                          

 

Dominique HERMITTE

Fasciathérapeute à AVIGNON en vaucluse 84

 

Une expérience, efficacité et rapidité.

Une audience, provençale et nationale, internationale.


LA FASCIATHERAPIE, une médecine douce efficace:
PRESENTATION RAPIDE:
La fasciathérapie, en décrispant nos fascias: ces fines membranes qui enveloppent muscles et organes, enlève toutes les tensions accumulées au fil du temps sources de douleurs et symptômes variés donnant de nombreuses affections.

La fasciathérapie, véritable médecine douce, sans manipulation mécanique d’aucune partie du corps, sans être du massage est une thérapie manuelle très respectueuse du corps.

Le fasciathérapeute libère les blocages du corps à l’aide de mobilisations tissulaires lentes, suivies d’arrêts maintenus plus ou moins longtemps pour laisser au corps la possibilité de se régénérer à son rythme sans forcer.

L’approche est méthodique, les gestes sont précis et adaptés aux différents symptômes en rapport étroit avec l’anatomie.

Vous trouverez les très nombreuses indications de la fasciathérapie tout au long de la lecture de ce site comme: mal de dos, céphalée, torticoli musculaire, cervicalgie, névralgie cervico-brachial (NCB), lombalgie, sciatique, cruralgie, tendinopathie, épicondylite, épitrochléite, luxation épaule, synovite, capsulite rétractile (CR), ténosynovite, entorse de cheville et du genou, enthésopathie, bursite, fasciite plantaire, syndrome rotulien, accidents musculaires, suite fracture, périostite tibiale, genou après ostéotomie,  syndrome de fatigue chronique (SFC), algoneurodystrophie (AND), pour plus de détails…

DICO. médecines douces:

Fascia:

Anatomie:

Membrane fibreuse de tissu conjonctif qui enveloppe des groupes de muscles et certains organes de la tête aux pieds, de la profondeur à la périphérie; dont elle assure le maintien ⇒ aponévrose.

Cela comprend aussi les tendons, ligaments, gaines tendineuses, capsules articulaires, etc.

Fasciathérapie:

Principe fondamental:

Les muscles servent à la production de la force musculaire afin d’accomplir un travail et de produire un mouvement. Le fascia permet – la transmission de cette force à travers les tendons – le rôle de renforcement des muscles par les aponévroses – la mobilité des pièces osseuses avec les ligaments, etc.

Quand on force musculairement lors d’événement particulier, comme porter une lourde charge ( déménagement, bouteille de gaz… ), se maintenir dans une mauvaise position ( position de sommeil, poste de travail… ), utiliser un muscle trop intensément ou de façon trop répétitive ( bricolage, jardinage… ), se dépasser en sport ( match de football, footing… ), travailler trop ( surmenage privé ou professionnel… ); quand le muscle subit un choc ( chute par terre, coup… ) , etc ; les muscles vont se contracter au maximum et arriver à leurs limites de résistance, c’est les fascias qui vont trinquer. Si les contraintes sur les fascias sont trop intenses, répétitives ou prolongées, ceux-ci perdent leur souplesse, se figent et modifient l’équilibre tensionnel local, puis global du corps. Ce processus, dans un premier temps silencieux, est à l’origine de l’apparition de nombreuses maladies.

Il faut bien avouer, la plupart du temps, le patient ne se rend pas du tout compte de la cause éventuelle, c’est une accumulation de petites choses qui met à mal la trame fasciale au fil du temps.

D’autres causes vont modifier la position des pièces osseuses ( suite accident, fracture, bascule bassin, scoliose… ), les muscles vont avoir des contraintes différentes avec le même impact sur les fascias.

Les blocages du corps occasionnés par les fascias peuvent rester très longtemps.

LA FASCIATHERAPIE EN 7 POINTS ESSENTIELS:

ROLE DU FASCIATHERAPEUTE: être à l’écoute de votre santé.

1° fasciathérapie = complément de votre médecin.

Le fasciathérapeute intervient dans le cadre d’une médecine douce complémentaire (MDC), si malgré les médicaments, des douleurs et/ou des symptômes persistent, en complément d’un suivi assidu chez votre médecin traitant généraliste et/ou spécialiste.

2° fasciathérapie = connaissances médicales.

Selon l’éthique médicale, le fasciathérapeute ne démarre pas ses soins tant qu’il n’a pas une compréhension précise de votre situation médicale lors d’un entretien rigoureux avec l’étude des examens complémentaires, s’il y en a; avec la constitution d’un dossier du patient. ( formation initiale de kinésithérapeute )

3° fasciathérapie = sécurité des soins.

Le fasciathérapeute ne pratique aucune manipulation vertébrale*, aucun mouvement articulaire, aucune mobilisation du corps, ne présente aucun risque pour la santé et effets secondaires après la séance: avantage d’une médecine douce.

*pas besoin de certificat médical de non contre-indication établi par un médecin pour la fasciathérapie.

4° fasciathérapie = bonne action sur la douleur.

Le fasciathérapeute s’attache tout particulièrement à la prise en charge de la douleur avec des soins très performants à ce sujet, pour tout type de douleurs quelle qu’en   soit la cause comme: musculaires, articulaires, locomotrices, viscérales, crâniennes, chroniques, rebelles, en rhumatologie, etc.

La fasciathérapie a une action très précise pour bien cibler la douleur et déterminer le type de fascia en cause.

5° fasciathérapie = excellente efficacité.

Nombre de séance(s): 1 ou 2 ou 3 en fonction de chaque patient.

6° fasciathérapie = qualité des soins.

Le fasciathérapeute consacre du temps au service de son patient avec à chaque fois un timing d’1 h ( adulte & enfant ) avec 15mn maximum d’entretien, avec l’étude des examens complémentaires et 45mn minimum de thérapie manuelle: examen palpatoire et traitement.

7° fasciathérapie = transparence.

Le fasciathérapeute précise avec clarté la nature de ses prestations et celles qu’il s’engage à délivrer aux patients. Il fait en sorte qu’à tous les stades de ses interventions règne la plus totale transparence et ce avec la même attention pour tous les patients, par un service de haute qualité. Le fasciathérapeute donne un bilan tensionnel des fascias. Le diagnostic reste sous l’égide du médecin.

COMMENT PREPARER VOTRE RENDEZ-VOUS CHEZ LE FASCIATHERAPEUTE:

Dans le cas où votre médecin vous a fait une prescription pour des examens – radiologiques – d’imagerie médicale comme: scanner, TDM, IRM, échographie, scintigraphie osseuse… – de neurologie comme: EMG… – etc; pensez à les apporter lors de votre visite au cabinet de fasciathérapie.

Il est à noter qu’un examen même ancien, peut donner de précieuses indications. Cependant, les plus récents reflètent mieux votre situation médicale, si vous venez d’en faire réaliser.

Pour une affection donnée, plusieurs examens à des périodes différentes permettent de remonter la chronologie de la maladie, avec les points clefs dans son évolution.

Ne portez pas vos analyses de sang qui doivent impérativement être regardées par un médecin.

CONCLUSION médecines douces:

La fasciathérapie, en contrôlant et en corrigeant les fascias, possède toutes les qualités et sécurités requises, pour ses patient(e)s fidèles: enfants, adultes, personnes âgées. La nature interconnectée du fascia à tout le corps, procure au fasciathérapeute une excellence, rien ne peut échapper à ses mains d’or.


Ancien kinésithérapeute D.E. spécialisé en fasciathérapie

Aucun acte de la kinésithérapie n’est effectué à ce cabinet.


Cadre d’exercice:

La fasciathérapie exclusive est pratiquée, comme une profession à part entière, en s’inscrivant dans les médecines douces complémentaires (MDC). Son art thérapeutique repose sur la connaissance approfondie de tous les fascias du corps participant au maintien de la santé. Pour les actes de la kinésithérapie, prescris par votre médecin traitant, vous consultez tout à fait  normalement votre kinésithérapeute habituel.